DVAR TORA
VAYESHEV

Vayeshev.

Jacob fait une tunique pour Joseph, son fils favori. Ses frères, jaloux, le détestent d’autant plus qu’il rapporte leurs méfaits à son père. Un jour, il leur raconte un rêve qui les enrage : sa gerbe dans les champs se tient droite, mais celles de ses frères se prosternent devant la sienne. Il a un deuxième rêve, qui cette fois attire les réprimandes de son père : le soleil, la lune et onze étoiles se prosternent devant lui.

À la demande de Jacob, Joseph va rejoindre ses frères qui font paître le troupeau à Sichem afin de s’enquérir de leur santé et de l’état des bêtes.

Le voyant arriver, ses frères parlent de le tuer et de le jeter dans une citerne. Ruben les convint de ne pas verser de sang, mais de l’abandonner simplement dans la citerne, pensant venir le reprendre par la suite. Ils décident cependant de le vendre à une caravane de marchands en direction de l’Égypte. Ainsi il est revendu plus tard à Potiphar, chef des gardes du pharaon.

Jacob, à qui on présente la tunique de son fils tachée de sang, prend le deuil de Joseph, il est inconsolable.

Les deux premiers enfants de Juda, Er et Onan meurent prématurément laissant une veuve Tamar, à qui son beau père promet le troisième fils Schéla, lorsqu’il sera grand. Mais l’enfant grandit, et la promesse n’est pas tenue. Elle s’habille en prostituée, s’abandonne aux bras de Juda, qui ne la reconnait pas, et bientôt elle porte ses enfants, deux jumeaux : Perets et Zérach.

Potiphar, s’apercevant que Joseph réussit tout ce qu’il entreprend, fini par lui laisser entre les mains tout ses biens. La femme de Potiphar qui a les yeux sur Joseph, est frustrée par son refus, car il ne veut pas trahir son maître. Par dépit, elle fait croire à son mari qu’il a voulu la violer, et le fait jeter en prison. Là encore, Hachem est avec lui, et le gardien de la prison confie à ses soins tous les détenus.

            Le chef des échansons et le chef des panetiers qui sont faits prisonniers par l’ordre du pharaon se retrouvent ainsi sous la surveillance de Joseph. Ils ont chacun un songe prémonitoire qu’ils ne peuvent expliquer. Le chef des échansons cueille des raisins de trois sarments, et les presse dans la coupe du Pharaon. Celui des panetiers, se voit avec trois paniers de victuailles sur la tête, que les oiseaux viennent picorer. Joseph leur explique que dans trois jours le chef des échansons retrouvera son poste, et servira à nouveau son maître, par contre le chef des panetiers sera pendu et les oiseaux mangeront sa chair. La suite des événements donne raison à Joseph, mais il est vite oublié.

 

 

Déconstruction et reconstruction fraternelle, Vayeshev: l'aventure de Joseph (41 mn)

Raphaël Draï, Professeur de Sciences Politiques

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_2925.php

 

La barbarie du pragmatisme (Amos 2,6 - 3,8) Vayeshev: Amos, le prophète de la critique sociale (29 mn) Yeshaya Dalsace, communauté DorVador

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_7018.php

 

Nourriture et vêtement, Vayeshev: les objets de la jalousie (26 mn)

Tamar Schwartz, Enseignante

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_4996.php

 

Vayechev, Manitou 1993

http://www.toumanitou.org/toumanitou/la_sonotheque/parasha/vayechev_serie_1993/cours_1

 

VAYISHLAH

Vayishlah, résumé.

 

            Ayant quitté Lavan, Jacob envoie vers son frère Ésaü des messagers pour lui annoncer son arrivée et s’assurer de sa bienveillance. Il est pris de frayeur lorsque les messagers reviennent lui annoncer qu’il vient à sa rencontre avec quatre cent hommes. Il divise son camp en deux,  afin que le deuxième camp puisse fuir si le premier est attaqué. De plus il envoie  plusieurs troupeaux devant lui, successivement, comme cadeau à son frère. Il fait passer le gué de Jabbock à tout son monde et reste seul dans sa tente. Un homme vient lutter avec lui toute la nuit. Au matin, l’homme, incapable de le vaincre, réussi à lui déboiter la hanche, mais Jacob ne le laisse partir qu’après avoir obtenu sa bénédiction. Cet homme lui annonce qu’il a combattu avec succès des puissances célestes et des hommes, et que son nom sera désormais Israël.

            Pour recevoir Ésaü qui vient à sa rencontre, Jacob dispose sa famille en rangées. Après lui, arrivent ses servantes avec leurs enfants, ensuite Lea et les siens, suivie de Rachel et Joseph. Ésaü court à la rencontre de son frère, ils s’embrassent, et pleurent. L’aîné propose d’accompagner Jacob, mais celui-ci refuse car son troupeau est très lent, ils se verront à Seir, leur destination. Arrivé à Sichem, il achète un terrain sur lequel il établit son camp et construit un autel qu’il nomme El Élohé Israël.

            Sichem, fils de Hamor, prince du pays, tombe amoureux de Dina, fille de Jacob, la veut pour épouse, mais la déshonore. Ses frères acceptent le mariage à condition que tout le peuple de Sichem soit circoncis, de sorte que les deux peuples ne fasse qu’un. Au troisième jour après la circoncision, alors que les hommes de la ville sont affaiblis, Simon et Levy tuent tous les mâles, y compris Sichem et Hamor. Jacob désapprouve et craint la vengeance des tribus voisines.

            Hachem demande à Jacob de partir pour Bethel, et de s’y installer. Arrivé à Luz, à Bethel, Hachem réitère la promesse qu’Il avait faite à Abraham et Isaac, et lui annonce que son nom sera désormais Israël. Jacob érige alors un monument à l’endroit où D.ieu lui est apparu.

            Sur la route d’Éphrata Rachel accouche péniblement de Benjamin et meurt par la suite. Jacob construit un monument à Bethlehem où elle est enterrée. Pendant son absence, Ruben couche avec Bilha, concubine de son père.

            Jacob revient chez son père, et Isaac décède à 180 ans. Il est inhumé par ses deux enfants.

            Ésaü quitte Canaan pour s’établir à Séir, car la terre ne pouvait contenir à la fois ses nombreux troupeaux et ceux de Jacob. Ses enfants son nombreux, ils forment Édom, des chefs et des rois se succèdent.

 

 

Jacob revient vers sa terre Vayichla'h: La troublante actualité de la Tora (39 mn)

Armand Abecassis, Professeur de philosophie

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_6977.php

 

Face au christianisme (Obadia) Vayichla'h: vers une difficile réconciliation (35 mn)

Yeshaya Dalsace, communauté DorVador

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_6941.php

 

L'angoisse du patriarche Vayichla'h: les combats de Jacob (43 mn)

Jean-Pierre Winter, Psychanalyste

http://www.akadem.org/sommaire/series/module_8643.php

 

Manitou 1995

http://www.toumanitou.org/toumanitou/la_sonotheque/parasha/vayichlah_serie_1995/cours_1